L'histoire du jour de Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le cheval bleu de la Grotte de Villars
Le cheval bleu de la Grotte de Villars © Radio France - France Bleu Périgord

Le 21 janvier 1958, une drôle de découverte a lieu en Dordogne

Diffusion du lundi 21 janvier 2019 Durée : 2min

Il n'y a pas que Lascaux en Dordogne : il y a aussi la grotte de Vilars

30000 ans d’art rupestre découverts dans une grotte en Dordogne : titre de la presse régionale le 21 janvier 1958. Quoi, Lascaux aurait un site concurrent ? Cro Magnon se dispersait-il ? Réponse : oui. En vérité la grotte de Villars avait été découverte en 1953 au lieu dit Le Cluzeau, mais les peintures rupestres ont été vues pour la première fois en janvier 1958. Et notamment un « petit cheval bleu ». Représenté à l’aide de manganèse, un pigment naturel de couleur noire. La grotte dite « la rotonde des chevaux » est recouverte d’une pellicule de calcite, d’où la couleur bleue… A Villars, tout près de Brantôme, on voit aussi des bouquetins, des bisons et une rare représentation humaine. Mais les 13 km de la grotte de Villars réservent aussi aux visiteurs une symphonie minérale de concrétions stalactites, stalagmites et autres draperies translucides….19 000 ans auparavant (on a affiné le calendrier depuis la découverte), l’homme local chassait au gourdin, piquait un cent mètres devant la grotte familiale pour rattraper l’antilope et lui serrer le kiki. La forme préhistorique du jogging. Nos ancêtres étaient des sprinters par nécessité. Au milieu des rhinocéros selon le jardin préhistorique local de Villars.