Replay du lundi 25 février 2019

Février 85 : des catholiques traditionalistes protestent contre le film de Jean Luc Godard «Je vous salue Marie»

- Mis à jour le

Février 1985, des catholiques traditionalistes protestent contre la sortie du film de Jean Luc Godard « Je vous salue Marie ».

"Je vous salue Marie" de Jean-Luc Godard
"Je vous salue Marie" de Jean-Luc Godard

Le scénario raconte la Nativité du Christ à sa façon, très revisitée. Marie annonce à son copain Joseph, chauffeur de taxi, qu’elle est enceinte de personne. Il n’en faut pas davantage, mais il y a aussi des scènes où les corps sont nus, pas davantage donc, pour choquer le pape Jean Paul II et certains fidèles. A Nantes, des intégristes crient au blasphème et s’opposent violemment à des punks. A Tours un cinéma est incendié. A Bordeaux on a la foi plus calme. Les adversaires du cinéma de Jean Luc Godard se contentent d’une bombe lacrymogène lancée dans le cinéma Marivaux, au rond point du Français. Une centaine de catholiques, selon le journal Sud-Ouest, se reunit en prière à l’église Notre Dame. Mais note le quotidien, la plupart d’entre eux ne verront pas le film de Godard. Quelques années plus tard, c’est le film de Scorsese, « La dernière Tentation du Christ » qui suscite des manifestations parfois violentes. A Paris, un cinéma du quartier latin est incendié par les catholiques radicalisés de St Nicolas du chardonneret. A Bordeaux, certains s’indignent mais d’autres défendent la liberté de création.  Un dominicain, de mes amis, le Père Cardonnel affirmait que la dernière tentation du Christ n’avait pas été le sexe mais le pouvoir et qu’ il avait résisté à cette tentation, jusqu’à en mourir. Une leçon dérangeante pour toutes les hierarchies !!

Mots clés: