Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

Pour Michel Cardoze, 2016 sera plus que jamais l'année du vin à Bordeaux

Par le jeudi 31 décembre 2015
Podcasts : iTunes RSS

On va fêter le vin en 2016 à Bordeaux. Vous allez me dire, comme tous les ans !

Oui, mais avec un « plus », l’ouverture de la Cité du Vin, cette chose spectaculaire en bord de Garonne au delà des Bassins à Flots que le monde entier viendra visiter et puis une exposition au Musée des Beaux Arts, « Bacchanales ». Sous titre, histoire de vous faire saliver : « Le Nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIX° siècle ». Pourquoi rapprocher nu, ivresse et danse ? Les bacchanales, fête quasi religieuse de l’Antiquité gréco-romaine, se célébraient par des danses, dont les protagonistes étaient souvent nus, comme leur dieu Bacchus, le dieu du vin et de l’ivresse. Une exposition artistique, qui va rassembler œuvres sculptées et peintes, voilà qui permet de sublimer cette transgression de moins en moins autorisée dans nos univers policé, l’ivresse. L’ivresse peut être celle du vin,, de l’amour, de tous les sens. C’est un peu ce que l’on célèbre ce soir, en enterrant ce 2015 funeste pour tant de victimes du terrorisme et de la violence dans le monde, et en souhaitant à Bordeaux, au bordeaux et à tous ses amateurs dans le monde un belle ivresse des sens. On reparlera de l’exposition Bacchanales Modernes !-elle se déroulera du 12 février au 23 mai 2016. La cambrure des corps sculptés ou peints me fait déjà rêver…