Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h55

Fin des vacances, on retourne à l'école maternelle avec Michel Cardoze

La grande dame qui inventa les écoles maternelles, est née à Bordeaux le 24 avril 1838. Elle s’appelle Pauline Kergomard.

Fin des vacances, on retourne à l'école maternelle avec Michel Cardoze

 Elle est décédée en février 1925. Cette acharnée de l’éducation avait de qui tenir: elle est née Reclus, la famille d’Elisée Reclus, le géographe dont elle est la cousine. Sa tante Zéline tient une école à Orthez un des berceaux du protestantisme. Institutrice à l’âge de 18 ans, Pauline Reclus épouse Kergomard, baigne dans les milieux républicains à Paris, celui du Second Empire. Elle crée une revue, L’Amie de l’enfance, à destination de ce qu’on appelait alors les « salles d’asile », où les ouvrières déposaient leurs enfants avant d’aller trimer à l’usine une journée de dix ou douze heures. Elle transforme ces salles d’asile en écoles maternelles. Son coup de génie fut d’expérimenter et de proclamer comme une règle que le jeu est le premier « travail » du jeune enfant. Jules Ferry la nomme Inspectrice générale des écoles maternelles. Mais libre de ces jugements elle n’est pas tendre pour le monde politique. Sous sa plume, Aristide Briand est une gouape et Gaston Doumergue avance une « machine de bestiau ». 113 établissements scolaires portent son nom en France. A Bordeaux, une rue. Honneur à cette femme libre et inventive.

Partager sur :