Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

1min

En 1874 les élections départementales sont contestées

Par le vendredi 8 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS

1874, le conseil général de la Gironde est renouvelé. Les résultats du canton de La Teste sont contestés et deux notables concurrents s’affrontent

Ils s’appellent Bernard Léon Lesca et Auguste Lalesque, conseiller sortant. Lesca, propriétaire de forêts landaises et au cap ferret, entrepreneur de travaux publics devance apparemment Lalesque, mèdecin, plusieurs fois maire de La Teste jusqu’en 1878. De cette contreverse on tire une photographie de la notabilité départementale de l’époque. Les propriéraires fonciers et négociants dominent pendant ces premières années de la III° République. Ainsi David Raynal, négociant, qui fut député, sénateur et ministre, est élu du deuxième canton de Bordeaux . Ainsi Louis-Alexandre Lafont, propriétaire et banquier, nommé maire d’Arcachon à la suite d’une révocation, d’ailleurs annulée plus tard. Ainsi l’avocat parisien Gustave Chaix d’Est-Ange, propriétaire du château Lascombes en médoc est élu du canton de Pellegrue. Ainsi Abraham Alexandre Léon, d’une maison de commerce et d’armement les plus anciennes de Bordeaux, gros propriétaire forestier, président de la société immobilière d’Arcachon et administrateur des chemins du fer du midi, représente de fait la communauté israélite bordelaise au conseil municipal de la métropole tout en étant conseiller général de Captieux jusqu’en 1891..Une autre époque…