Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

1min

Michel Cardoze raconte Pierre de Brach

Par le lundi 18 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS

Pierre de Brach, 1547-1605 sera avocat au parlement, il obtient un office royal et exerce les fonctions de jurat de Bordeaux.

Pierre de Brach, et si on en parlait…Un homme de la seconde moitié du 16° siècle, le temps des guerres de religion, de Montaigne, des Valois et du premier des Bourbons, le cher Henri de Navarre, devenu Henri IV. Donc Pierre de Brach, 1547-1605. Son père est procureur au Parlement de Bordeaux. Naissance dans le quartier Saint-Pierre, collège de Guyenne, études de droit à Toulouse, il se frotte aux jeux poétiques qui fleurissent là bas. Il fraternise avec le poète gascon Guillaume du Bartas. Pierre de Brach sera avocat au parlement, il obtient un office royal et exerce les fonctions de jurat de Bordeaux. Ecoutez ce lyrique :

Amour, adieu, je prends congé de toi

Amour, adieu, je m'en vais, je te laisse,

Je ne veux plus aimer cette maîtresse

Qui m'a tenu si longtemps en émoi.

Je ne veux plus la voir rire de moi,

S'éjouissant de me voir en tristesse.

Ni son bel oeil, qui m'oeillade sans cesse,

Ni de sa bouche une parjure foi,

Ni sa beauté, de moi tant admirée,

Ni de ses yeux une flèche tirée,

Ne me vaincront pour me rendre encor sien.

Adieu donc, l'oeil, adieu doncques, la bouche,

Adieu, beauté, adieu, flèche sans touche,

Cruelle, adieu, car je ne suis plus tien.