Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

En 1862 Théophile Labat a inventé un système encore utilisé aujourd'hui dans les ports.

Par le jeudi 28 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS

Théophile Labat, ingénieur des mines et de la marine, né en 1834 le 20 mars à Lormont, a inventé un mécanisme pour tracter et mettre en cale sèche les plus gros navires, à voile ou à vapeur.

Bordeaux n’oublie aucun de ses négociants mais oublie ou néglige ses grands ingénieurs industriels. Le commerce a meilleure réputation et plus belle presse que l’industrie et les inventeurs. Ainsi Théophile Labat. Ce polytechnicien, ingénieur des mines et de la marine, né en 1834 le 20 mars à Lormont. Il a inventé un mécanisme pour tracter et mettre en cale sèche les plus gros navires, à voile ou à vapeur. Les cales Labat seront diffusées, à partir de Lormont ou Bacalan, à Rouen, à Nantes, en Grande-Bretagne et Fou-Tchéou en Chine, entre autres lieux..En 1862 il est d’ailleurs médaillé de l’exposition universelle de Londres pour cette invention qui mobilise des rails sous l’eau et une machine à vapeur qui tracte le navire jusqu’en cale. A Bacalan, les rampes d’accès à la cale des chantiers Arman avancent de 940 mètres dans le lit de la Garonne avec une pente de 7 cm par mètres. Theophile Labat était le fils d’un chirurgien bordelais, scolarité rue Croix de Seguey, puis Polytechnique, il sera maire de Lormont et député de la Gironde. Il est mort en 1896 à Bordeaux. Sauf erreur de ma part, pas de rue Theophile Labat.