Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

1min

Abraham Furtado est né le 30 juillet 1756 Londres, il est mort à Bordeaux le 29 janvier 1817

Par le vendredi 29 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS

Il était né le 30 juillet 1756 Londres, il est mort à Bordeaux le 29 janvier 1817, il s’appelait Abraham Furtado.

 Sa famille avait échappé à la fois au tremblement de terre de Lisbonne et aux humiliations réservées aux juifs dans la péninsule ibérique par un catholicisme radical. La famille d’Abraham Furtado vit à Bayonne, où il va se marier en 1775 avec Sara Rodrigues Alvares. Le couple s’installe à Bordeaux, Furtado s’occupe de négoce et surtout d’assurances maritimes. Il devient porte parole de la communauté juive bordelaise en 1787 et avec David Gradis et Lopes-Dubec participe aux conversations à Versailles qui préparent, avant même la Révolution, l’émancipation des juifs de ce qu’on appelle alors dans le royaume, la Nation portugaise. Et ils obtiendront, grâce à la Convention révolutionnaire, « tous les droits comme citoyens et rien comme Nation », selon les termes du temps, on dirait « communauté » aujourd’hui. Abraham Furtado présidera l’assemblée de notables crée par Napoléon et préfigurant les Consistoires destinés par le pouvoir politique à structurer les pratiques religieuses juives.