Replay du mardi 26 décembre 2017

L'Histoire du jour de Michel Cardoze

Qui a connu au moins un Garde Champêtre ?

Un garde-champêtre autrefois
Un garde-champêtre autrefois

Le village pyrénéen de Pontacq a fêté, fin décembre 1961 le départ en retraite de son garde-champêtre, Jean-Marie, le sheriff au cœur tendre comme le titre Sud-Ouest en créant un événement régional ! La carrière d’un garde champêtre pouvait commencer avec la fonction humble de concierge appariteur en mairie. Puis on pouvait gérer les bains-douche, remonter l’horloge publique. Enfin il convenait de revêtir le costume envié de Garde-Champêtre, avec casquette couleur puce portant les deux lettres : GC. 

L’homme était assermenté et remplaçait le maire dans ses fonctions de police municipale, il assurait le plaçage les jours de marché de plein vent et les fonctions funéraires lui incombaient lors des décès dans la commune. L’imagerie traditionnelle du Garde Champêtre comprend le roulement de tambour, destiné à prévenir la population de la commune que le Garde s’apprête à lire un message du Maire ou des autorités supérieures. Au cinéma le garde champêtre est un personnage comique depuis un film muet de Louis Feuillade en 1908.  

Mots clés: