Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

 Jean Philippe Ballanger, le patron de Jock dans le studio de France Bleu Gironde
Jean Philippe Ballanger, le patron de Jock dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - © Radio France - Aurélie Bambuck

La crème jock, une histoire bordelaise par Michel Cardoze

Diffusion du jeudi 9 novembre 2017 Durée : 1min

Je me souviens de la crème Jock. Dans mes vapeurs d’enfance les desserts se mélangent, parfois se concurrencent.

Il y avait la « crème jaune », tremblante comme une gelée dans l’assiette, qui rendait comestible le gâteau de Savoie de ma grand-mère, très estouffe-chrétien, mais la crème jaune en organisait la rédemption. Jock c’est une autre histoire, on passe des céréales au dessert chocolaté, on passe de l’immédiat après-guerre, avec son austérité prolongée, à une abondance nouvelle et maîtrisée. Le mélange de farine d’orge, de blé et de maïs inventé en 1938 par Raymond Boulesque signifiait aux parents libérés des peurs de l’Occupation que le « comme avant » pouvait s’installer. L’apparition de la crème Jock chocolatée marque l’aisance possible des années cinquante. Cette fois la guerre et les restrictions sont loin. Il ne reste plus qu’à soutenir la croissance des corps demeurés vaguement rachitiques et les autres. Et puis, c’est connu, le chocolat est un euphorisant, d’ailleurs en Colombie aujourd’hui, on convainc les paysans de remplacer les plants de coca par la production des fèves chocolatières. Je me souviens encore des parfums douçâtres et entêtants du quartier de la Béchade-Quintin, autour de la vieille usine de la rue de Bethmann… Vous pouvez écouter l'interview de Jean-Philippe Ballanger, le PDG de Jock sur France Bleu Gironde