Replay du mercredi 27 décembre 2017

La disparition du créateur du Grand Prix Automobile de Bordeaux

- Mis à jour le

Quand Fangio et Trintignant disputaient le Grand Prix de Bordeaux

Un grand prix de F1 à Bordeaux autrefois
Un grand prix de F1 à Bordeaux autrefois © Radio France

Au lendemain de Noel 1983, les nostalgiques du Circuit automobile de Bordeaux apprennent la mort de son créateur, Louis Baillot d’Estivaux.  Car il y eût entre 1951 et 1955 un Grand prix automobile de Bordeaux, créé par l’Automobile Club du Sud Ouest que présidait Louis Baillot d’Estivaux. Est-ce qu’on imagine aujourd’hui les bolides foncer sur les quais et les Quinconces, en pleine ville, comme à Monaco pour le Grand prix de Monte Carlo. Et pourtant des Formule 1 ont tourné plusieurs années sur le circuit urbain d’une longueur de 2 457 mètres, deux kilomètres et demi. 

Bordeaux est une des premières villes de France à s’être passionné pour les voitures automobiles, il y eût des Paris Bordeaux et des Paris Madrid mémorables, sans compter les Bordeaux–Arcachon, avant même que la route soit réellement praticable. Quant au Grand Prix de Bordeaux, créé par Louis Baillot d’Estivaux, sa mémoire fut fêtée en 1987, par Trintignant et Fangio dans sa Gordini, devant 50 000 personnes et sur le même circuit des quais et des Quinconces. Je note que l’inventeur de cette course automobile,  Louis Baillot d’Estivaux,  exerça la profession d’œnologue, fondant en 1928 à Bordeaux un Laboratoire d’études et de recherche œnologiques.  

Un excellent livre sur le sujet : "Les Grands Prix de Bordeaux" de Frédérik Llorens. (FL Editions)

Mots clés: