Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

la Brède accueille des corridas
la Brède accueille des corridas © Radio France - France Bleu

La place taurine la plus au nord de l’hémisphère se trouve en Gironde à....

Diffusion du mardi 11 septembre 2018 Durée : 1min

Septembre voit les aficionados prendre le chemin des derniers spectacles taurins de la saison !

A Nîmes pour la feria des Vendanges après la Goyesque d’Arles ou les derniers cartels de Dax. Il y aura aussi Bilbao, sans doute sous le crachin cantabrique, Bilbao où le nombre de visiteurs du Musée Guggenheim est rattrapé par le nombre de visiteurs de la Cité du Vin à Bordeaux. Je mélange tout, oui, je sais, mais j’aime çà. Tout çà pour évoquer la figure d’un grand seigneur de la tauromachie,  l’impresario Manolo Chopera, mort au début de septembre en 2002. Issu d’une famille qui fournit des cavaleries aux organisateurs de corrida, Manolo a dominé le monde taurin, de San Sebastian à Mexico, organisant jusqu’à 150 corridas par an, élevant des taureaux, signant des contrats d’exclusivité avec les plus grands toreros. Manolo Chopera était réputé, malgré son Empire de fait, pour sa loyauté et sa parole.  Après lui, les « empresas » taurines ont évolué, avec ses  fils ou sans eux. Mais l’art taurin résiste aux offensives puritaines et animalistes, dans ses places de tradition. Parmi elles, La Brède, la place taurine la plus au nord de l’hémisphère, à 17 km de Bordeaux.