Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

8 juin : journée mondiale des oceans
8 juin : journée mondiale des oceans - © Getty

La première Mission d’Aménagement de la Côte Aquitaine a eu lieu de 1966 à 1970. Qu'en retenir ?

Diffusion du vendredi 8 juin 2018 Durée : 2min

En 1972, l’environnement ne faisait pas l'objet de toutes les attentions comme aujourd'hui et pourtant...

Juin 1972, un haut fonctionnaire fait une tournée de conférence dans le sud-ouest : « les problèmes de l’environnement domineront bientôt tous les débats politiques ». C’est aussi un auteur à succès avec son livre « Socialisation de la nature » : « nous sommes dans un train qui roule à 150 km/h vers un pont coupé. Le monde court à la catastrophe écologique s’il ne procède pas rapidement à une réorientation fondamentale de la croissance économique ». 1972, 46 ans…Ce haut fonctionnaire n’est pas un inconnu, ni dans les milieux politiques, ni des promoteurs de la côte atlantique. Il s’appelle Philippe Saint-Marc. Il a dirigé  la première Mission d’Aménagement de la Côte Aquitaine, de 1966 à 1970. Cette côte était alors la dernière côte sauvage en Europe. Il s’agissait, pour Philippe Saint-Marc d’y lancer un tourisme et des loisirs respectueux de la nature. Philippe Saint-Marc s’est vite heurté au lobby des promoteurs et aménageurs sans vertus qui ont vite dominé les décideurs politiques. Philippe Saint-Marc a d’abord été lâché par l’administration de l’Etat, puis relevé de ses fonctions par un Premier Ministre bien connu à Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas. Philippe Saint-Marc n’était pas un révolutionnaire à cheveux long, ni un zadiste dissimulé. Il avait beaucoup d’amis au plus haut niveau, cela n’a pas gêné ses adversaires promoteurs, et politiques locaux intéressés, ils ont eu sa peau. Depuis, il a poursuivi sa route, fidèle à des convictions qui ont conquis de plus en plus de champ dans l’opinion. Le 8 juin, c'est la journée mondiale des oceans