Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

La rue de Tauzia racontée par Michle Cardoze
La rue de Tauzia racontée par Michle Cardoze

La rue de Tauzia vient d'Anne de Tauzia. Qui était-elle ?

Diffusion du mardi 28 mars 2017 Durée : 2min

La rue de Tauzia relie à Bordeaux l’église Sainte Croix à la Gare Saint Jean. Qui était Anne de Tauzia, réponse de Michel Cardoze.

Anne de Tauzia n’a pas connu le chemin de fer mais elle fut de ce faubourg Sainte Croix et elle sut les terres si insalubres des bords de Garonne qu’on les nommait Paludate. Le mot est resté, les palu ont depuis, été assainis. Anne de Tauzia vécut au début du 17° siècle. En 1624 elle est veuve de Pierre de Brezets, conseiller au Parlement de Guyenne qui siège au Palais de l’Ombrière, sombre bâtisse aujourd’hui disparue, non loin de la Porte Cailhau. Ce Pierre de Brezets laisse à sa veuve une fortune considérable. La veuve s’organise par testament et réserve une somme de 90 000 écus et des biens suffisants pour financer la construction d’un Hospice des Enfants abandonnés. Elle institue exécuteurs testamentaires, le cardinal François de Sourdis et M. de Pontac, influent parlementaire et grand propriétaire. Ils devront créer cet hôpital des enfants abandonnés dans le quartier de Paludate, mais en veillant à ce qu’il soit « aussi beau et relevé » que l’hôpital Saint André ! Cet hospice des enfants abandonnés est resté en activité jusqu’en 1888.