Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le 28 aout est le jour de la pastèque et Michel Cardoze vous dit pourquoi
Le 28 aout est le jour de la pastèque et Michel Cardoze vous dit pourquoi

Le 28 août, c'est le jour de la pastèque !

Diffusion du lundi 28 août 2017 Durée : 2min

Les inventeurs du calendrier révolutionnaire, croyant balayer toute trace de religiosité dans la vie publique, avaient décidé que le 28 août,, onzième jour du mois de Fructidor, serait le jour de la pastèque.

Il n’est peut-être pas temps de ramasser les pastèques à confiture, chair blanche et pépins noirs ou rouges, leur queue en vrille n’est pas encore totalement sèche. Il faut attendre pour que les maisons sentent délicieusement la confiture de cette cucurbitacée, que j’entendis appeler « melon d’Espagne » dans mon enfance, en même temps que son odeur se répandait autour de moi. Pourtant les inventeurs poètes du calendrier révolutionnaire, croyant balayer toute trace de religiosité dans la vie publique, avaient décidé que le 28 août,, onzième jour du mois de Fructidor, serait le jour de la pastèque. Célébrer la Pastèque dans le calendrier, au lieu de se souvenir d’Augustin, le saint du jour, théologien du IV° siècle, soulignait un hasard involontaire. Amateur de pastèques assurément, Augustin était né en 354 à Souk Ahras de l’actuelle Algérie, alors municipe romain de Thagaste, et son évêché est celui d’Hippone, qui ne s’appelait pas encore Annaba. Augustin, d’origine berbère, était citoyen romain comme tous les habitants des villes de l’Empire. En tous cas tous les fidèles christianisés d’Augustin, et les autres qui demeuraient païens malgré la répression, mordaient à belles dents dans ces tranches rouges ou blanches gorgées d’eau que l’on vend encore aujourd’hui à même le trottoir de Séville à Marrakech et Damas !!