Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Adrien Marquet, maire de Bordeaux de Mai 1925 à Août 1944
Adrien Marquet, maire de Bordeaux de Mai 1925 à Août 1944

Le maire de Bordeaux Adrien Marquet est mort ! Qui viendra ou ne viendra pas à ses obsèques ?

Diffusion du vendredi 6 avril 2018 Durée : 1min

Qui a décidé de venir ou de ne pas venir aux obsèques du maire de Bordeaux, Adrien Marquet ? Réponse avec Michel Cardoze

Obsèques de l’ancien maire de Bordeaux, Adrien Marquet, décédé après une réunion électorale mouvementée, ce mercredi 6 avril  1955 au matin à l’église Saint-Bruno, et inhumation au cimetière de la Chartreuse. Nous sommes dix années après la fin de la seconde guerre mondiale qui vit cet élu sfio en 1925, glisser du socialisme municipal au pétainisme ministériel en 1940 et à l’ultra collaboration sous l’Occupation. La foule est nombreuse autour du char funèbre. Le lendemain, Sud-ouest en page intérieure, énumère les personnalités du tout-bordeaux, du tout-négoce et du tout-Etat qui rendent hommage à l’ancien ministre de Vichy. Impressionnant panel des élites bordelaises. Sont absents, le maire gaulliste Chaban-Delmas et les communistes. L’homme lige de Marquet, Paul Estèbe lui rend hommage au nom de son œuvre de rénovation urbaine et de ce qu’il appelle son rôle protecteur de la ville sous l’Occupation. Une certitude aujourd’hui : Marquet n’aura pas empêché les rafles de 1000 et quelques juifs ni les 300 fusillés de Souge, ni les torturés du Bouscat au siège de la Gestapo. Marquet avait la protection et les amitiés sélectives. Avec lui, ce 6 avril 1955, la bourgeoisie bordelaise enterre ses querelles et remise les cadavres de l’Occupation au placard.