Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55

2min

Michel Cardoze raconte le passage bordelais d'Edouard Manet

Par le lundi 23 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Edouard Manet en 1874 photographié par Nadar (détail)
Edouard Manet en 1874 photographié par Nadar (détail)

Le peintre Edouard Manet a séjourné à Bordeaux en 1870-71.

La guerre dîte de 70 s’achevait, la France impériale de Napoléon III vaincue par l’Allemagne de Bismarck. Engagé dans la Garde nationale, démobilisé, Manet découvre le port de Bordeaux, il le peint. La boucle de la Garonne, vue de Bacalan, est couverte d’embarcations, le fleuve fourmille de bateaux de toutes sortes, hérissé de mâts et de vergues comme des aiguilles. A gauche une voile affaissée, comme une guenille, au centre une voile est au contraire tenue ou gonflée par la brise. Le bateau semble appareiller. Une charrette sur le quai, à droite du tableau, ressemble à un affût de canon. Gambetta, leader républicain qui réclame une politique de défense nationale, voit dans ce tableau de Manet un évocation : l’empire déchu s’affaisse comme la voile en guenille ; la République gonfle ses voiles, et le canon sur sa charrette-affût veut repousser à l’envahisseur allemand. A l’horizon bleuté du tableau, on reconnaît les flèches de la cathédrale et la masse de la basilique Saint-Michel. Manet, le peintre d’Olympia, du Torero mort ou du Déjeuner sur l’Herbe était né aujourd’hui, le 23 janvier, à Paris, en 1832. Pour en savoir plus sur Edouard Manet, suivez le lien.