Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Les vignes du Médoc accompagnent l'actrice
Les vignes du Médoc accompagnent l'actrice - © capture d'écran you tube

Le tournage dans le médoc du film "j'ai épousé une ombre"

Diffusion du mercredi 12 septembre 2018 Durée : 2min

Septembre 1982, silence on tourne en médoc, précisément au château Pontet-Canet .

Nathalie Baye a 34 ans. Elle tourne avec Francis Huster entre les vignes et l’estuaire un film de Robin Davis « J’ai épousé une ombre ». Le film commence par un déraillement ferroviaire, usurpation d’identité involontaire, chantage et meurtre, vieille dame digne Madeleine Robinson, paysages et pleurs. On a profité de septembre pour tourner des scènes de vendanges à Pontet-Canet, propriété alors de la famille Tesseron. Le tournage se poursuivra à Hourtin, dans des paysages repérés pour leur charme. Le marché d’Hourtin, place de l’église sera embarqué dans la distribution, qui comprend aussi Richard Bohringer dans le rôle du méchant et le massif et paternel Guy Tréjean.  Ce n’est pas le premier film tourné dans les décors girondins, la forêt aussi prend bien la lumière. Mais après ce film, cela va devenir un filon, exploité par la région et le département. Aucun réalisateur de film, et surtout pas Chabrol ne se plaint de l’accueil dans les vignobles. Plusieurs scènes de sa Reine Margot ont été tournées dans les rues étroites du quartier de La Rousselle à Bordeaux. Rues méconnaissables comme l’histoire des Valois, très violentée dans le film, à la grande fureur des historiens de ce XVI° siècle,  qui vaut mieux que les fantasmes de Patrice Chéreau, grand artiste par ailleurs.