L'histoire du jour de Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Des contes adaptés au cinéma par Marcel Pagnol en 1954.
Des contes adaptés au cinéma par Marcel Pagnol en 1954.

Les contes de Noël d'Alphonse Daudet

Diffusion du mardi 25 décembre 2018 Durée : 1min

Des récits à redécouvrir pendant les fêtes

Vous avez sans doute réveillonné hier soir dans la tradition venue du christianisme. Certains ont célébré la messe de minuit, d’autres ont travaillé, veillant sur les transports publics ou des malades hospitalisés. Au temps de l’enfance et de la lecture sous la lampe, j’ai galopé dans la prose d’Alphonse Daudet, celle des Lettres de mon Moulin ou des Contes du Lundi. Son Conte des Trois messes basses me faisait saliver en attendant le boudin grillé-purée et la salade d’oranges ou les pommes cuites qui figuraient alors sur la toile cirée de la table familiale. Les Trois Messes Basses donc, du curé Balaguère. Sous les traits de son jeune sacristain Garrigou, le diable lui apparaît et le précipite dans le péché de gourmandise en lui décrivant les menus qui l’attendent chez ses ouailles après les trois messes basses : dindes truffées, gélinottes, truites grosses comme çà, anguilles, coqs de bruyère. 

Le curé Balaguère commence à minuit son premier office mais au fur et à mesure que défilent dans son esprit échauffé l’image et les odeurs des plats qui l’attendent chez le sieur de Trinquelague, le curé accélère le mouvement et tourne les pages du missel de plus en plus vite, marmonnant les prières plutôt que les énonçant. Il saute un credo escamote le Pater Noster et les fidèles sont perdus.  Chacun rejoint en vitesse la table du réveillon mais le curé Balaguere va s’empiffrer et succomber ..La suite, édifiante, forcement édifiante, est chez Alphonse Daudet…