Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

«Les icebergs sont encore libres d’ouvrir les yeux»
«Les icebergs sont encore libres d’ouvrir les yeux» - © Bruno Lasnier

«Les icebergs sont encore libres d’ouvrir les yeux» drôle de titre ? Les explications de Michel Cardoze.

Diffusion du mardi 24 avril 2018 Durée : 2min

Parlons photographie…pas facile à la radio et pourtant, je tiens un photographe bordelais, Bruno Lasnier, qui poursuit sa route jusqu’au Groenland.

On le connaît pour des ouvrages sur l’Industrie du Bois, les Terres Atlantiques, les Arènes, celles de Vic Fezensac ou de Nîmes, avec des auteurs comme Jacques Durand ou Miguel Darrieumerlou, Antonio Arevalo ou François Baju, rien que des plumes de première catégorie. Je disais qu’il revient du Groenland. Drôle de défi pour un gascon. Avec un titre énigmatique, « Les icebergs sont encore libres d’ouvrir les yeux », il publie autour de textes de Didier Arnaudet, des images qui disent la beauté fragile de cet univers des glaces polaires ou subpolaires. Libres encore d’ouvrir les yeux, les icebergs, on devine pourquoi les auteurs suggèrent que le regard des icebergs sur le monde pourrait s’éteindre. Car ils fondent. Perspective concrète pour le nord-médoc : retour aux villages entourés d’eau, Jau, Dignac et Loirac par exemple,  ainsi que toutes nos prairies de palu, promis à un univers lagunaire si le pôle poursuit sa fonte, si les icebergs ferment les yeux un jour . Le livre avec les images de Bruno Lasnier et des textes à briser la glace de Didier Arnaudet, tout çà est dans les bonnes librairies bordelaises et sur internet.