Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

La patinoire est désormais l'antre des Boxers de Bordeaux
La patinoire est désormais l'antre des Boxers de Bordeaux - France Bleu

Les premiers jours de la patinoire de Bordeaux en 1982.

Janvier 82, Bordeaux fait les comptes de sa patinoire toute neuve : 10 000 entrées depuis l’ouverture au public, le 18 décembre 81.

En janvier 1982 on inaugure la patinoire de Bordeaux. Et on fait connaissance avec le nouveau directeur de l’établissement, planté au bord du nouveau quartier Mériadeck. On disait alors de cette Patinoire qu’elle était la « plus belle salle polyvalente de France » -je cite ! Le directeur était aussi neuf et beau, 38 ans, Thierry-Jacques Lacarrière était né avec une paire de patin dans le berceau, son père Jacques Lacarrière avait été l’un des plus grands joueurs de hockey sur glace de l’avant guerre, son frère Philippe, meilleur marqueur et capitaine de l’équipe de France. Lui même patineur mais renâclant devant les exigences du sport de haut niveau. Plutôt festif et gestionnaire. Sa société, France-Patinoires prenait donc le contrôle de la patinoire Mériadeck pendant cet hiver 81-82.  Thierry-Jacques Lacarrière demeurait prudent sur la polyvalance de la structure, il souhaitait n’accueillir que des spectacles capables de remplir les gradins.  Et il rêvait d’un Hockey-club bordelais en progrès. J’ignore si les Boxers ou les Dogues lui ont donné satisfaction.