Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Charles Aznavour avait 94 ans.
Charles Aznavour avait 94 ans. © Radio France - France Bleu

Michel Cardoze raconte Charles Aznavour

Diffusion du mardi 2 octobre 2018 Durée : 2min

Charles Aznavour est venu plusieurs fois à Bordeaux.

S’il m’avait fallu une confirmation, son dernier voyage à Bordeaux –à l’Arena, en janvier- en fut une, confirmation, et majuscule : Aznavour était un bijoutier des mots, un vrai et grand parolier, et un homme de scène, un acteur-comédien qui plaçait son propre destin dans les personnages qu’il incarnait. Un chanteur, ce fut une autre affaire. Sans doute considérait-il, comme certains musiciens maoïstes de mai 68 que la justesse –chanter juste- était un préjugé de classe. Blague à part, quel comédien ! Soixante films au compteur, dont, à mes yeux,  un chef d’œuvre de Claude Chabrol, Les Fantômes du Chapelier, où il incarnait le petit tailleur juif Kachoudas, témoin et confident d’un voisin assassin, interprété par Michel Serrault. Aznavour, venu d’Arménie avec l’histoire des immigrations collées à ses chaussures, savait se glisser dans les légendes, les drames, les joies et les deuils de toutes les exils du XX° siècle. Il incarnait, petite taille aidant et regard jouant la soumission, le faible qui a l’air battu de toute éternité mais qui survivra aux humiliations. Parce qu’il a un projet, un savoir, une envie, des désirs. Dans un Port comme Bordeaux où les quais ont vu rouler toutes les vagues humaines, libres ou forcées, vivantes ou oubliées, depuis des siècles, cet appétit ne pouvait que séduire, impressionner en tous cas. France Bleu vous propose une web radio dédié à Charles Aznavour