Replay du mardi 14 février 2017

Michel Cardoze raconte l'histoire de la rue Turenne à Bordeaux

- Mis à jour le

La rue Turenne est aujourd’hui quasi rectiligne entre la rue du Palais Gallien et le Boulevard du Président Wilson.

La rue turenne racontée par Michel Cardoze
La rue turenne racontée par Michel Cardoze

Cette rue du Bordeaux cossu est le fruit d’un raboutage de maintes impasses, de percements et prolongements voulus par des décrets impériaux en 1867, prolongés par des raccordements en 1880. Au commencement est l’impasse Burguet, dont on aperçoit faiblement l’inscription à l’angle Turenne-Palais Galien. Il y a aussi l’impasse de la Taupe et l’impasse Turenne. Pour joindre ces voies on perce au travers d’un jardin, d’une échoppe et de la cour dîte du maconnais. En 1850 la ville allonge la rue Turenne jusqu’à celle de la Trésorerie, l’actuelle rue du Dr Albert Barraud. On croise une ancienne rue Ozée, jusqu’à la rue de Lerme, ce bout de quartier est encore connu pour son Marché, toujours debout. C’est en 1880 que le tracé actuel est achevé jusqu’au boulevard. Cet ancien faubourg Saint-Seurin, est aussi marqué par le Palais Galien, dont les matériaux sont dépiautées pour contribuer aux constructions à l’entour. Ce territoire, avant d’être urbanisé, fut largement viticole. Du vin et des jeux. Le quartier a changé !!

Mots clés: