Toutes les émissions

L'histoire du jour de Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Un des plus beaux cinema de Bordeaux !
Un des plus beaux cinema de Bordeaux ! - CGR Cinémas

Quand le theâtre Français de Bordeaux était en concurrence avec le grand théâtre.

Diffusion du lundi 25 mars 2019 Durée : 2min

Le «Français» va retrouver sa toile de maître, annonce la presse locale le 24 mars 2009.

Le théâtre devenu cinéma dit « Le Français » trône depuis plus d’un siècle en tête du fameux chic triangle bordelais Intendance Tourny Clémenceau. Il a dû subir des transformations. Celles des XX° et XXI° siècles ne furent pas les premières. Déjà au XIX° après des incendies, l’édifice aujourd’hui classé avait été reconstitué tel que le Premier Empire puis surtout la Restauration l’avaient rêvé et donné aux bordelais en rivalité plutôt qu’en concurrence avec le Grand Théâtre.  Avant les années 70 et la naissance d’un premier cinéma multisalle dans ces murs augustes, le Français fut une boîte à souvenirs pour plusieurs générations encore debout. Georges Brassens y a chanté avec sa guitare et la contrebasse du bon Nicolas. Depuis la Libération, music hall et opérettes animent le rond-point. Et puis la grande salle accueille le cinéma. On y a vu, tout émotionné par la fraternité des pauvres et marginaux le «  Porte des Lilas « de René Clair,  et l’adolescence de la fin des années cinquante y fut secouée par le film de Marcel Carné « Les Tricheurs » et son cruel Jeu de la Vérité qui finit mal. Il y a dix ans, la toile du plafond de la coupole historique reconstituée annonce son retour des ateliers qualifiés de Périgueux. La sagesse et la modération triomphent. Le cinema CGR Le Français vous accueille au 6 rue Fénelon à Bordeaux