Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Stanislav Sutor est aujourd'hui l’entraîneur des Aigles de Nice
Stanislav Sutor est aujourd'hui l’entraîneur des Aigles de Nice - les aigles de nice

Quant l'effondrement du bloc soviètique de la fin des années 80 a eu des répercussions à Bordeaux.

Diffusion du mardi 4 septembre 2018 Durée : 1min

Eté 1989, à l’Est du nouveau, le glacis soviétique se fissure, de Berlin à Prague ou Sofia, le seïsme a des répliques jusqu’à Bordeaux.

Les réfugiés forcent les frontières avant qu’elles craquent et des histoires singulières se racontent. Ainsi entre fin août et septembre, deux joueurs de hockey sur glace tchécoslovaques débarquent à Bordeaux et intégreront l’équipe locale. Ils avaient préparé leur coup, profitant d’un voyage universitaire en Yougoslavie pour fuir leur équipe et son encadrement, passer en Italie, filer vers Vintimille et de là, appeler par téléphone le Président du club des Girondins. Ils se prénommaient Joseph et Stanislas, Ils ont 20 et 19 ans. L’un est étudiant en agronomie, l’autre fait des études pour devenir prof d’éducation physique. Ils ont sauté le pas, depuis la Yougoslavie, le 21 août 1989. Le 21 août, jour anniversaire de l’intervention soviétique à Prague, en 1968, qui mit fin à ce qu’on avait appelé alors le « Printemps de Prague ». En évoquant le destin de ces deux jeunes joueurs de hockey débarqués à Bordeaux il y a presque trente ans, j’ai l’impression d’évoquer une époque ensevelie, oubliée. Et eux les deux jeunes gens de 1989, que sont ils devenus ? Pour l’instant je n’ai pas la réponse. On se souvient de leurs noms :  Joseph Michalec et Stanislas Sutor. Ce dernier est aujourd'hui l’entraîneur principal des aigles de Nice