Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

Qui est donc le docteur Nancel-Pénard, né en 1906 et fusillé à Souge le 24 octobre 1941 ?

le lundi 1 février 2016
Podcasts : iTunes RSS
Michel Cardoze
Michel Cardoze © Radio France

On emprunte les rues qui portent son nom sans trop savoir qui il est. A Bordeaux c’est entre le cours d’Albret et la place Gambetta, à Pessac c’est en arrivant en vue des vignes du Pape Clément. Qui est donc le docteur Nancel-Pénard, né en 1906 et fusillé à Souge le 24 octobre 1941, parmi 50 autres otages livrés par le préfet Alype aux occupants nazis? Charles Nancel-Pénard est d’abord un médecin engagé à Bordeaux dans la lutte contre la tuberculose. C’est aussi un militant du parti communiste de l’entre-deux-guerres qui s’engage pour défendre la république espagnole en créant un hôpital de campagne en 1938. Vient la guerre. Après une mobilisation qui le refoule aux fins fonds du Maroc et de retour à Bordeaux, il est arrêté et emprisonné en 1940 au 24 quai de Bacalan. Une pétition de ses professeurs et confrères tente de le sauver. Le président du conseil de l’ordre, le professeur Mauriac, blâme les signataires, et renvoie la pétition au Préfet avec cette phrase : « individu dangereux ». A la veille de son exécution, le préfet tente de faire signer à Charles Nancel-Pénard un reniement de ses opinions et une allégeance à Pétain. « Je ne signe pas çà », dit-il en jetant le papier. En route donc pour les poteaux de Souge avec 49 autres otages.