Replay du jeudi 20 avril 2017

Qui était Théodore Ducos ?

L'histoire du jour de Michel Cardoze

Jean Etienne Théodore Ducos
Jean Etienne Théodore Ducos - Radio France

Il y a à Bordeaux une rue Théodore Ducos, dans le quartier Saint Genès. Ce Théodore Ducos fut ministre de la marine et des colonies au début du Second Empire de Napoléon III. Il était issu d’une double famille de notables bordelais, les Fonfrède et les Ducos, pour qui l’engagement politique et l’armement maritime allaient de pair. Des ancêtres guillotinés sous la révolution comme « girondins » mais ensuite, un Fonfrède propagandiste des idées libérales pendant la Restauration, un Ducos élu député sous la Monarchie de Juillet, puis républicain du lendemain lors de la révolution de 48.

C’est lui qui fait inscrire dans la Constitution de la Seconde République cette phrase : « La République a pour base la famille, le travail, la propriété, l'ordre public » . Il perdra en 1849 son siège de député en Gironde mais en conquiert un autre dans le département de la Seine où il est du « parti de l’Ordre » avec Adolphe Thiers. Le coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte le fait ministre. La guerre de Crimée ayant besoin de troupes transportées, il lance la construction des premiers navires à vapeur de la Marine nationale.

Mots clés: