Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Brigitte Bardot
Brigitte Bardot © Radio France - franceinter.fr

Découvrez le lien entre la Gironde et la Madrague de Brigitte Bardot grâce à Michel Cardoze

Diffusion du lundi 3 septembre 2018 Durée : 2min

« Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés », ce début de ritournelle vous dit évidemment quelque chose.

Vous entendez la voix chuchotée de l’ensorceleuse, Brigitte Bardot d’époque, je veux parler de l’an 1962, plus d’un demi siècle au compteur pour l’air de La Madrague…L’auteur, moins connu que sa chanson s’appelait Gérard Bourgeois. Il est mort à Talence en 2016. Obsèques à la cathédrale Saint André. Gérard Bourgeois avait composé pour toutes les voix, de Richard Antony (« A présent tu peux t’en aller ») à Dick Rivers, Jean Guidoni ou Marcel Amont et Gréco ou Barbara. Palmarès impressionnant. Il lui suffisait de se mettre au piano, le parolier lui soufflait une phrase et la mélodie surgissait entre touches noires et blanches. En fin de parcours, il avait vécu à Poitiers où il avait créé une salle où les amateurs pouvaient se mesurer, une sorte de radio crochet me dit Véronique, un témoin. Il était né en 1936 à Paris, l’année même où le Groupe Octobre,  les frères Prévert, Raymond Bussières et Annette Poivre, Maurice Baquet, Yves Allégret et plein d’autres, animaient  en chanson des spectacles pour les usines en grève. A peine trente ans après, la complainte de la Plage abandonnée, fin d’été nostalgique d’une jeune star en bikini, surgissait sous les doigts de Gérard Bourgeois. Le tourniquet des époques ! Retrouvez les images de la Madrague, ici !