Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

Le 8 août 1868, le Baron James de Rothschild acquiert le Château Lafite
Le 8 août 1868, le Baron James de Rothschild acquiert le Château Lafite - http://www.lafite.com/fr/chateau-lafite-rothschild/lhistoire/

Un château du sauternais, classé en 1855, change de mains. Qui remplace qui ? Réponse de Michel Cardoze

Diffusion du mercredi 5 septembre 2018 Durée : 2min

"Les vins de Sauternes sont si merveilleux que nous voulions posséder le nôtre, et le vignoble de Rieussec est exceptionnel» Baron Eric de Rothschild.

Septembre 1984, on annonce que le château Rieussec, sauternes classé en 1855, passe entre les mains d’une des branches de la famille Rothschild, celle qui possède le château Lafite en médoc, Pauillac pour être précis. A ne pas confondre avec son voisin et parent, autre baron, propriétaire de Mouton-Rothschild en médoc-pauillac également. Le château Lafite se jumelle donc avec un sauternes, Rieussec. Il l’est encore.  Lafite se vend bien et très cher, autour de 1000 euros le flacon, surtout aux amateurs étrangers, américains, japonais, chinois notamment . Rieussec est moins à l’aise à la vente.  On m’a raconté que pour avoir une caisse de Lafite, grand cru très recherché sur le marché international, il fallait acquérir aussi du sauternes de Rieussec, moins demandé, moins consommé, en proportion, mais obligatoire de fait à l’achat du rouge Lafite. Ceux qui en sauternes, n’ont pas la puissance de feu d’un grand pauillac comme Lafite, souffrent de ces méthodes commerciales. On est loin des moines des Carmes de Langon, propriétaire du domaine jusqu’à la Révolution. Rieussec fut acheté, lors de la vente des Biens d’Eglise, par le négociant bordelais Mareilhac, constructeur du château La Louvière en Graves aujourd’hui en Pessac-Léognan. Après le classement de 1855 Rieussec est passé comme une patate chaude entre les mains de sept propriétaires, jusqu’aux Rothschild de Lafite en 1984.  Aujourd’hui ce sauternes poursuit sa route à l’ombre d’un pauillac. Ainsi va la vie des grands fauves.