Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

La première partie de l'histoire est à écouter sur la page d'hier !
La première partie de l'histoire est à écouter sur la page d'hier ! - © France Bleu Gironde

Un cheminot beglais retouve sa mère a bout de 42 ans !

Diffusion du mardi 1 mai 2018 Durée : 1min

Un cheminot Béglais retrouve mère et frère au bout de 40 ans : une grande journée !

Suite du feuilleton à tiroir…Le cheminot béglais de 42 ans a retrouvé sa mère, au début de mai 1958, sa mère qu’il n’avait pas vue depuis 40 ans, grâce au garde-champêtre de Villeneuve sur Lot où elle trimait chez un coiffeur. Mais voilà-t’y-pas qu’en lisant Sud-ouest, son frère Roland, celui là même qui, engagé dans les troupes de la France Libre, est devenu amnésique à la suite de l’explosion d’une grenade pendant la campagne d’Italie, s’exclame : nom d’une pipe en bois, il est vivant mon frère ! Le plus fort est que les deux hommes vivaient tous deux à Bègles, à quelques centaines de mètres l’un de l’autre… Les deux hommes se croyaient mutuellement morts et l’un passait devant le domicile de l’autre chaque jour pour aller au boulot.  Belle histoire, de deux enfants d’une femme de ménage, l’un engagé dans la marine en 39, prisonnier en Allemagne, puis cheminot, l’autre engagé dans la France Libre à 18 ans, qui combat au Maroc puis participe au débarquement en Italie, combat et participe à la Libération de la France après une blessure qui le rend sourd et amnésique.  Tout çà pour fêter le joli mois de mai 1958, joli à ses débuts…