Émissions Toutes les émissions

L'histoire du jour avec Michel Cardoze

Du lundi au vendredi à 7h55 et 12h50

1min

Victor-Amédée Pédroni

le mercredi 14 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
Michel Cardoze
Michel Cardoze © Radio France

Le bordelais a toujours été vadrouilleur. On ne compte pas les garçons qui ont rêvé d’un tour du monde. Les vadrouilleurs ont su prendre le flux vers l’Océan. Ainsi un certain Victor-Amédée Pédroni, né à Bordeaux le 5 avril 1795, la Révolution française vient de s’apaiser. Il en sera un fils reconnaissant, élève de Polytechnique en 1813, la grande école crée par la Convention. Jeune artilleur il prend part à la défense de Paris en 1814. Pédroni n’aime pas la Restauration monarchique et traverse l’Atlantique en 1816. On le retrouve l’année suivante, épousant Lydia Vandevoort, à l’église Grace, quartier Jamaïque à New York. De retour à Bordeaux en 1819, il enseigne dans une école privée. Après la révolution de Juillet (il commande la Garde nationale à Bordeaux le XXX juillet 1830 à Bordeaux), sous le règne du roi bourgeois donc, Louis-Philippe, Pedroni fonde le cours public de géométrie et de mécanique appliqué aux arts, qu'il professe jusqu'en 1869 à Bordeaux. En 1855, il est également chargé de cours à la faculté des sciences. Sa famille était venue d’Italie du nord où Pedroni est un nom courant, dérivé de Pietro, Pierre, avec un augmentatif, Pedroni.