Replay du lundi 1 octobre 2018

Vous souvenez-vous de l'événement culturel NOVART ?

Premier octobre 2008, il était question de pérenniser l’événement culturel alors connu sous le nom de «NOVART».

Novart 2008 cherche une épaule solide
Novart 2008 cherche une épaule solide

Des inquiétudes s’étaient manifestées, le budget était à la baisse. Le maire de Bordeaux rassure ce jour là. En fait, l’année 2008 devait être un bon cru de ce Festival qui mêlait ballet, musiques, théâtre. Le Royal de Luxe investissait la Base Sous-marine. Mais on rêvait aussi de faire alterner Novart avec Evento, autre manifestation qui n’allait pas durer. En réalité, Fêtes et Festivals ne manquent pas à Bordeaux, même s’ils changent de nom parfois. Ainsi cette année 2018 à partir du 5 octobre, une série d’évènements vont irriguer la Métropole, de Saint-Médard en jalles au Miroir d’eau sous le titre de « Panique Olympique », Gradignan, j’en passe . Les grandes pointures de la création contemporaine de Jan Fabre au théâtre sud-africain et à La Nostalgie du Futur, où des textes de Pasolini seront mis en scène par Catherine Marnas. Çà s’appelle FAB, Festival des arts de Bordeaux, en ajoutant international et Métropole.. Alors si l’on se souvient de Novart il y a dix ans, entre menace d’extinction et promesse de pérennisation, on se dit que le Grand Bordeaux est en train de se rebâtir une identité d’agitateur artistique et culturel. Pourvou qué çà doure, comme disait Laetitia.

Mots clés: