L’invité d’actu de France Bleu Paris

Du lundi au vendredi à 07h15

L'autonomie et la recharge : deux points qui inquiètent ceux qui envisagent de passer à un véhicule électrique
L'autonomie et la recharge : deux points qui inquiètent ceux qui envisagent de passer à un véhicule électrique © Radio France - Jean-François Fernandez

Voiture électique : l'essayer c'est l'adopter

Diffusion du lundi 28 octobre 2019 Durée : 4min

Le site je-roule-en-electrique.fr est accessible ce lundi. C'est une première en France. Ce site répond à toutes les questions que l'on peut se poser avant d'acheter un véhicule électrique. Pour en parler, Cécile Goubet, secrétaire générale de l’Avere était l'invitée de France Bleu Paris.

Le portail internet je-roule-en-electrique.fr ouvre ce lundi. Ce site pédagogique permet à ceux qui se posent des questions sur les véhicules électriques de trouver beaucoup d'informations sur le sujet.  Des études montrent que les raisons qui empêchent les Français de se tourner vers les véhicules électriques sont toujours les mêmes : le prix, l'autonomie et la recharge alors que tous ces problèmes sont réglés aujourd'hui explique Cécile Goubet, secrétaire générale de l’Avere France (association nationale pour le développement de la mobilité électrique) qui a mis en place ce site gouvernemental.

Ce site donne accès aux informations essentielles sur la mobilité électrique et répond aux questions des automobilistes qui veulent passer à l'électrique.

Cécile Goubet estime que ce site était nécessaire car il manque beaucoup d’informations fiables et réelles pour un secteur qui avance très très vite. "Il y a 73% des Français qui ne savent pas à quelles aident ils ont droit", par exemple, indique la secrétaire générale de l’Avere.

Sur le problème de l'autonomie des véhicules électriques, elle indique qu'aujourd'hui, les véhicules qui arrivent sur le marché depuis fin 2018 ont entre 300 et 500 kilomètres d'autonomie.

Les points de recharge : il y en a 4000 en Ile-de-France, près de 28.000 en France 

"On est aujourd'hui à un point de recharge pour 7,2 véhicules 100% électriques en France... après il faut s'assurer qu'on ait les points de recharge au bon endroit..."

Pour convaincre ceux qui hésitent encore elle affirme : "Il faut vraiment essayer, en termes d'agrément de conduite, globalement il n'y a pas de retour en arrière possible une fois qu'on est passé à l'électrique"