Replay du vendredi 12 juin 2020

Frédéric Lafforgue candidat divers centre à la mairie de Castelnau-le-Lez

- Mis à jour le

A deux semaines du second tour des municipales, le maire sortant de Castelnau-le-Lez candidat à sa réélection est l'invité de France Bleu Hérault. Arrivé en tête au premier tour, il est désormais menacé par l'union de trois listes citoyennes.

Frédéric Lafforgue
Frédéric Lafforgue © Maxppp - RICHARD DE HULLESSEN

Castelnau le Lez aux portes de Montpellier est la deuxième commune de la métropole avec plus de 20 000 habitants. Jean Pierre Grand en a été le maire durant 34 ans avant de laisser la place à son dauphin Frédéric Lafforgue en 2017. Ce dernier est aujourd'hui menacé car les trois listes adverses du premier tour ont fusionné. 

Est ce plié ? 

Non, répond Frédéric Lafforgue, parce que seulement 34% des  électeurs se sont déplacés au premier tour et puis en politique 1+1 ça ne fait pas forcément 2  ça peut aussi faire -1 .

Vos adversaires vous reprochent d'avoir trop urbanisé ? 

On ne fait pas un tramway à 424 millions d'euros sans que l'état vous demande des compensations. On est un des départements ou nous avons la plus importante explosion démographique, nous devons y répondre. Nous avons appliqués les règles légales, la loi Duflot et la loi  SRU c'est les petits amis de Madame Borne les socialistes  et les écologistes qui l'ont voté. Il s nous ont mis sans dessus dessous nos communes en enlevant le coefficient d'occupation des sols. Sur le dernier SCOT  j'ai sanctuarisé 56 hectares de terres  au sud de la ville. Castlenau est le poumon vert de la métropole! 

Comment comptez-vous séduire les électeurs indécis? 

Nous avons un super bilan. Nos finances sont saines avec une baisse  régulière des impôts et une réduction de la dette. Des équipements publiques de qualités et on continu avec un 4ème groupe scolaire, un Ephad... J'ai fait le pari du numérique, aujourd'hui on a une pépite comme Ubisoft. C 'est une ville ou il fait bon vivre. 

Mots clés: