Replay du vendredi 26 mars 2021

Ouverture des refuges de Tré-la-Tête et des Conscrits aux Contamines-Montjoie

- Mis à jour le

Ouverture des refuges de Tré-la-Tête et des Conscrits aux Contamines-Montjoie. Marielle et Christine, gardiennes de refuge, sont prêtes à accueillir les premiers randonneurs, skieurs de randonnée et alpinistes de la saison !

Refuge des Conscrits
Refuge des Conscrits - ©Les Contamines Tourisme

Refuges de Tré-la-Tête et des Conscrits, une ouverture pour le printemps aux Contamines-Montjoie

Héliportage au programme d’une journée de préparation intense

Au cœur même du massif du Mont-Blanc et de la réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie, les refuges des Conscrits et de Tré la Tête ouvrent leurs portes aux amoureux de la nature et des grands espaces. Pour ce passage de l’hiver au printemps, les deux gardiennes de refuge mettent tout en œuvre pour proposer une offre de qualité à leurs premiers clients dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.

Marielle Tuaz, gardienne du refuge de Tré-laTête et Christine Mattel, gardienne du refuge des Conscrits se sont préparées. Une mise en place parfaitement ficelée puisqu’une fois là-haut, il est important de ne rien avoir oublié. 

Un hélicoptère en provenance de la base d’Argentière a été spécialement affrété pour l’occasion et a effectué plusieurs rotations sur les deux refuges transportant ainsi denrées alimentaires et toutes marchandises nécessaires à leur bon fonctionnement. 

Des techniciens ont été héliportés pour le déneigement et la remise en eau des bâtisses.

Le transport par les airs est une opération coûteuse qui nécessite une mise en place commune. Pour Marielle et Christine ce partage est non négligeable sur un tel projet.

Un ravitaillement adapté à la fréquentation durant la saison

Le refuge des Conscrits situé à 2600 mètres d’altitude est le point de départ de nombreuses ascensions. Surplombant le glacier de Tré-la-Tête, il est accessible à environ six heures du village des ContaminesMontjoie et trois heures trente du refuge de Tré-la-Tête. Une rotation en hélicoptère est donc nécessaire pour réapprovisionner ce refuge de haute montagne durant la période estivale. A 1970 mètres d’altitude, au pied du glacier de Tré-la-Tête et des Dômes de Miage, le refuge de Tré-la-Tête est accessible à environ deux heures des Contamines-Montjoie.

Durant la saison, Marielle n’hésite pas à effectuer plusieurs rotations à pied en cas de besoin. Pain bio, légumes, fromage, elle se réapprovisionne au village, charge son sac à dos et repart aussitôt làhaut pour accueillir ses clients.

Refuge de Tré-la-Tête
Refuge de Tré-la-Tête - ©Les Contamines Tourisme