Replay du lundi 25 septembre 2017

"Non, les schizophrènes ne sont pas des assassins en puissance" (ni des terroristes), coup de gueule d'un psychiatre

- Mis à jour le

Nicolas Rainteau, interne en psychiatrie à Montpellier dénonce et les stéréotypes dont sont victimes les malades schizophrènes.

Nicolas Rainteau, interne en psychiatrie à l'hôpital de la Colombière, Montpellier
Nicolas Rainteau, interne en psychiatrie à l'hôpital de la Colombière, Montpellier © Radio France - Claire Moutarde

C'est la Une de la Provence le 5 septembre qui a déclenché sa colère "Les barjots, les schizo...et les autres : Commment la société les gère".

Nicolas Rainteau dénonce la stigmatisation des schizophrènes et de leurs familles. Il est interne à la Colombière, à Montpellier et il écrit une tribune dans Le Monde ce mercredi.

Mots clés: