Replay du lundi 29 janvier 2018

Florian Mantione, Président du cabinet de recrutement Forian Mantione Institut

Avez vous déjà menti sur votre CV pour augmenter vos chances de décrocher un poste ? Une enquête d'un cabinet montpelliérain affirme que 65% des CV serait tronqués ou volontairement gonflés. Mais désormais, les recruteurs disposent d'outils pour vérifier la réalité des informations.

Florian Mantione, fondateur et président du cabinet de recrutement eponyme
Florian Mantione, fondateur et président du cabinet de recrutement eponyme © Radio France - Guillaume Roulland

Une étude réalisée par le cabinet de recrutement montpelliérain "Florian Matione Institut" affirme que deux tiers des CV sont trafiqués. 

C'est la 8ème étude du genre. La première date de 1989. 

Que dit cette enquête dans les grandes lignes ?

Quelle est la limite à ne pas franchir quand on rédige son CV ? 

Pourquoi ment-on délibérément ?

Le fondateur du cabinet, auteur de cette étude, Florian Mantione, était l'invité de France Bleu Hérault ce lundi matin.

Mots clés: