Replay du lundi 7 janvier 2019

Jean-Marie Robine: "Mentir sur la véritable identité de Jeanne Calment pendant 70 ans, ce serait ahurissant !"

- Mis à jour le

Jeanne Calment était-elle réellement Jeanne Calment ? A en croire des chercheurs russes, l'ancienne doyenne de l'humanité ne serait pas morte en 2009 mais à la fin des années 30 et c'est sa fille qui aurait usurpé son identité. Une thèse que rejette le gérontologue montpelliérain.

Jean-Marie Robine, gérontologue, chercheur à l'INSERM à Montpellier et auteur d'un livre sur Jeanne Calment
Jean-Marie Robine, gérontologue, chercheur à l'INSERM à Montpellier et auteur d'un livre sur Jeanne Calment © Radio France - Guillaume Roulland

Et si l'ancienne doyenne française de l'humanité n'était pas celle que l'on croit ?

Selon des chercheurs russes qui ont étudié son dossier de près, Jeanne Calment ne serait pas morte en 2009 à l'âge de 122 ans, mais à la fin des années 30. Et c'est sa fille qui aurait usurpé son identité et qui serait donc décédée à la fin des année 90 à l'âge de 99 ans.

Une thèse à laquelle ne veut pas croire Jean Marie Robine.

Le gérontologue montpelliérain, qui avait validé l'âge de l'ancien doyenne de l'humanité et qui l'a rencontré à plusieurs reprises, trouve les conclusions des chercheurs russes totalement ahurissantes.

Il était notre invité ce lundi matin.

Mots clés: