Replay du mercredi 26 mai 2021

Simon Popy, de France Nature Environnement, sur les décharges sauvages

- Mis à jour le

Après l'agression dont a été victime un défenseur de l'environnement en début de semaine à Montbazin, Simon Popy, président de France Nature Environnement dans la région, appelle les lanceurs d'alerte à la prudence mais dénonce aussi les tensions qui entourent désormais ces questions.

Simon Popy, président de FNE pour le Languedoc Roussillon
Simon Popy, président de FNE pour le Languedoc Roussillon © Radio France - Guillaume Roulland

En début de semaine, Christian Puech, un défenseur de l'environnement de 76 ans, qui avait surpris un homme en train de déverser des déchets en pleine nature à Montbazin, a été violemment agressé par ce dernier et souffre de fractures à la mâchoire et à une jambe.

L'été dernier déjà, Christian Puech avait du porter plainte pour menaces de mort, après un incendie dans une de ces décharges du bassin de Thau. 

"Sentinelles de la nature", une opération lancée en 2019 par France Nature Environnement, incite  tout un chacun à signaler, via le site internet de l'association ou bien son application, les atteintes à l'environnement dont il est témoin. Après examen, ces signalements sont publiés sur une carte interactive.  

L'an dernier FNE Languedoc Roussillon en a reçu 320. Elle en a publié 135. Dont la moitié concerne des décharges sauvages.

Son président, Simon Popy, était notre invité ce mercredi matin...

Mots clés: