Replay du jeudi 4 mars 2021

"Il y aura au minimum un ou deux jours assurés à la cantine pour tous les enfants" Aurélie Prohin

- Mis à jour le

Dans 17 cantines de la ville de Nîmes les capacités d'accueil sont désormais réduite suite au nouveau protocole sanitaire. Aurélie Prohin, adjointe déléguée à la restauration scolaire à Nîmes nous a détaillé le dispositif sur France bleu Gard Lozère à 8h20 ce jeudi 4 mars.

Mise en place des mesures de lutte contre le Covid dans les cantines
Mise en place des mesures de lutte contre le Covid dans les cantines © Radio France - Anthony Raimbault

Pour se conformer au nouveau protocole sanitaire lié à la lutte contre la pandémie de coronavirus, la ville de Nîmes a dû réorganiser ses cantines. Dans 17 d'entre elles, les capacités d'accueil sont désormais réduites. Aurélie Prohin, adjointe déléguée à la restauration scolaire à Nîmes était l'invité du 8h20. 

La priorité aux enfants des parents qui travaillent 

Elle détaille : "Sur 54 restaurants scolaires ,nous en avons 37 ou tout se passe comme avant sans limitation, 14 ou nous avons une limitation seulement quelques jours par semaine et _trois ou la capacité d’accueil est limiter tous les jours_. Dans ces trois  écoles on réfléchit à un roulement par classe". Aurélie Prohin explique aussi que la priorité sera donnée : "aux enfants des parents qui travaillent" mais elle assure que "qu'il y aura au minimum un ou deux jours assurés à la cantine pour tous les enfants". 

Mots clés: