Louis-Georges Tin et les pâtisseries de Grasse

Émission 

Le président du Conseil représentatif des associations noires (Cran) demande le retrait de gâteaux vendus à la pâtisserie "La belle époque"à Grasse. Louis-Georges Tin ne comprend pas et dénonce " des friandises racistes qui puisent dans les fantasmes coloniaux, des caricatures de noirs avec des yeux stupides, ahuris et des parties génitales surdimensionnées, c'est une horreur!".

Louis-Georges Tin et les pâtisseries de Grasse

.

Partager sur :