Replay du mercredi 23 septembre 2020

Tests obligatoire en Italie : l'inquiétude de la chambre de commerce italienne sur la Cote d'Azur

- Mis à jour le

Le président de la chambre de commerce italienne était l'invité de France Bleu Azur Matin. Il évoque les nouvelles mesures COVID à la frontière italienne. Et l'inquiétude des entreprises.

Opération de dépistage au Covid-19
Opération de dépistage au Covid-19 © Radio France - Emeline Ferry

Après le cafouillage lors de la réouverture de la frontière en juin dernier, y'a-t-il un nouvel imbroglio avec nos voisins italiens ? L'Italie impose des dépistages Covid - PCR  aux voyageurs en provenance de sept régions françaises les plus touchées par la pandémie dont notre région PACA. Pour entrer en Italie, il faut présenter un test négatif datant de moins de trois jours. Mais tout le monde n'est pas concerné déclare Agostino Pesce, président de la chambre de commerce italienne.

"Il y a beaucoup d'exceptions : les travailleurs, les étudiants, mais surtout on peut transiter en Italie jusqu'à 120 heures, cinq jours environ" Agostino Pesce, président de la chambre de commerce italienne.

Le président de la chambre de commerce italienne qui parle d'un effet dévastateur pour l'économie italienne. Car beaucoup d'azuréens vont renoncer par frilosité à aller en Italie. 

"On reçoit beaucoup d'appels inquiets d’entreprises" 

De nombreuses entreprises se transforment selon lui depuis la crise COVID et se tournent majoritairement vers le numérique.

Mots clés: