Replay du jeudi 26 novembre 2020

"Il faut absolument ouvrir": Frédérique Gil, directeur des stations d'Auron et Isola 2000.

- Mis à jour le

Les stations de ski azuréenne sont prêtes à ouvrir au moins à noël. En cas de fermeture, la perte économique serait de 20 à 30 %. Le directeur des stations d'Auron et Isola 2000, invité de France Bleu Azur

Frédéric Gil, directeur d'Auron et d'Isola 2000
Frédéric Gil, directeur d'Auron et d'Isola 2000 © Radio France - Justine Leclercq

Frédéric Gil, directeur des stations d'Auron et Isola 2000 veut ouvrir ses stations. Pour lui, ne pas avoir la permission de faire fonctionner les remontées mécaniques aboutirait à des situations ubuesques, incompréhensibles et surtout qui engendreraient une perte économique pour le haut pays entre 20 et 30%. Il était l'invité de France Bleu Azur ce jeudi à quelques heures de la prise de parole du 1er ministre Jean Castex.

Mots clés: