Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Azur matin

Du lundi au vendredi, à 7h50

8min

Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre renonce à poursuivre l'État et la Ville après l'attentat

le vendredi 20 janvier 2017
Podcasts : RSS
.
. © Radio France - .

Invité de France Bleu Azur, le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre. Il explique pourquoi il a classé sans suite les 23 plaintes déposées pour mise en danger de la vie d'autrui après l'attentat du 14 juillet.

ll ne suffit pas simplement d'avoir été imprudent pour que l'infraction de mise en danger de la vie d'autrui soit caractérisée explique le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre. Le dispositif de sécurité le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais était en adéquation avec l'état de la menace précise le chef du parquet de Nice.

Il indique qu'il n'y pas lieu de lancer des poursuites pénales contre l'État et la ville de Nice. Et rappelle aussi que les victimes disposent d'autres voies de recours. D'ailleurs, le père du petit Yanis, 4 ans, tué le 14 juillet, a décidé de déposer plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d'instruction.