Replay du mardi 1 octobre 2019

Malus auto écologique : "Ce sont toujours les mêmes qui payent" clame le président de l'automobile club de Nice

- Mis à jour le

Le président de l'automobile club de Nice ne goûte pas l'annonce du gouvernement d'augmenter le malus auto à partir du premier janvier. La plupart des véhicules sont concernés par l'augmentation.

Gilets Jaune, manifestation, péage, voiture
Gilets Jaune, manifestation, péage, voiture © Radio France - Xavier Grumeau

Le malus auto va considérablement augmenter pour les véhicules les plus polluants à partir du premier janvier. Le ministre de l'économie annonce qu'il va passer de 690 euros à plus de 1 900 euros pour les véhicules qui émettent 140 grammes. En vertu des nouvelles normes européennes d’homologation. Ça va concerner les 4x4, mais aussi les monospace un peu anciens. Le président de l'automobile club est vent debout. 

"Ce sont toujours les mêmes qui payent, les automobilistes. Le gouvernement a fait beaucoup de cadeaux pour les gilets jaunes, et on a l'impression qu'il essaye de récupérer un peu d'argent" Frédéric Ozon. 

Le président de l'automobile club de Nice qui indique aussi que le malus auto augmentera à nouveau au premier juillet 2020. Il explique que ce sont de nouvelles normes européennes sur les véhicules qui seront mises en place. On n'appliquera plus les normes en sortie d'usine mais elles seront indexées sur les voitures en sitution "à l'air libre, en pleine route" 

Mots clés: