L'invité de France Bleu Azur matin

Du lundi au vendredi, à 7h50

Tramway de Nice (illustration)
Tramway de Nice (illustration) © Radio France - Violaine ILL France Bleu Azur

Le communiste Robert Injey réclame la gratuité des transports en commun à Nice

Diffusion du jeudi 7 novembre 2019 Durée : 6min

Le communiste Robert Injey propose la gratuité dans les transports en commun niçois. Il s'explique sur France Bleu Azur

Faut-il ou peut-on rendre les transports en commun gratuit toute l'année ? Le Parti Communiste à Nice le demande. Le parti estime que c'est possible. En augmentant les taxes de séjours mais surtout en renonçant à la gratuité du contournement de Nice voulue par Christian Estrosi. Une idée de Robert Injey qui affirme qu'en renonçant à cette mesure de gratuité du contournement de Nice, on économise 100 millions d'euros de dédommagement à Vinci Autoroute qu'on peut réinvestir sur les transports en commun. 

"C'est une question de choix politiques pour le bien de tous" 

Pour le communiste il y a urgence pour la santé de tous, il rappelle que la pollution notamment des véhicules fait 500 morts à Nice chaque année. 

Mais ça se fait ailleurs ? 

Oui, la gratuité des transports publics est déjà en place dans 37 villes ou intercommunalités mais essentiellement pour des réseaux de BUS et pour des villes de taille moyenne. C'est gratuit pour les 200 000 habitants de Dunkerque depuis 2018, ça s'est fait en plusieurs étapes, dans l'agglomération de Dinan 96 000 habitants, sur  Aubagne qui a un tramway pour un bassin de plus 100 000 riverains depuis 2009, ou encore Mazamet, Chateauroux, Compiègne. Les montages financiers pour compenser les abonnements et la billetterie sont très variables : il y a par exemple l'augmentation de la participation des entreprises par la taxe versement transport. L'objectif est double : financier et pour mettre fin au tout voiture et baisser la pollution. L' INSEE estime les décès prématurés liés à la pollution automobile entre 48 000 et 67 000 par an en France.