L'invité de France Bleu Azur matin

Du lundi au vendredi, à 7h50

La grève des avocats provoque la colère du président du tribunal de Nice
La grève des avocats provoque la colère du président du tribunal de Nice © Radio France - Inconnu

Réforme des retraites : "Un tiers des avocats niçois va disparaître" selon le bâtonnier

Diffusion du lundi 6 janvier 2020 Durée : 5min

Les avocats durcissent leur mouvement de grève dès aujourd'hui (lundi) à l'appel du Conseil National des Barreaux contre la réforme des retraites.

Les robes noires entrent dans la bagarre ! Les avocats durcissent leur mouvement de grève dès aujourd'hui (lundi) à l'appel du Conseil National des Barreaux. Une grève entamée il y a plusieurs semaines. Ils s'opposent toujours au projet de réforme des retraites du gouvernement, un exécutif qu'ils estiment sourd à leur revendications. Conséquence : action justice morte pour toute la semaine très probablement à Nice. Les 70 000 avocats français sont appelés à cesser toute activité.

"Nous sommes solidaires et nous contribuons tous les ans à hauteur de cent millions d'euros aux régimes déficitaires. Nous voulons donc conserver notre régime indépendant" 

L'avocat précise aussi que tant que le gouvernement maintiendra son projet de réforme autour du système de retraites des avocats, le mouvement continuera. 

"On veut doubler nos cotisations, si c'est le cas, un tiers des avocats au barreau de Nice disparaîtront" 

Quelle grève ? 

Le fonctionnement des tribunaux sera donc fortement perturbé cette semaine. Si un justiciable a besoin d'un avocat commis d'office, et bien il ne sera tout simplement pas désigné que ce soit pour les permanences pénales, les gardes à vue ou encore l'aide juridictionnelle. Autre modalité d'actions : les avocats ne plaideront pas. Des demandes de renvoi seront formulées pour TOUTES les audiences notamment pénales, civiles ou administratives. Des rassemblements devant les tribunaux seront également organisés.

Mots clés