Replay du jeudi 18 juin 2020

Rentrée : le principal syndicat enseignant des Alpes-Maritimes ne table pas sur plus de 50% des élèves lundi

Les écoles se préparent à accueillir tous les élèves ce lundi. Le protocole sanitaire a été révélé il y a seulement quelques heures. Les enseignants azuréens s'estiment impréparés et tablent sur la moitié des élèves présents.

dans une classe d'école (illustration)
dans une classe d'école (illustration) © Radio France

Les écoles resserrent les rangs ! Le protocole sanitaire a été dévoilé pour la rentrée de lundi. Rentrée obligatoire pour tous dans les écoles et collèges.  Plus de règles de distanciation physique en maternelle, un mètre entre les élèves au primaire. Colère de Fabienne Langoureau secrétaire générale du SNES FSU dans les Alpes-Maritimes. Elle considère que c'est une rentrée précipitée. 

" A deux jours de la reprise nous n'avons toujours pas (nous professeurs) été destinataires du protocole dans l'académie de Nice. On a des idées farfelues qui circulent ici comme mettre les élèves dos à dos dans la classe" Fabienne Langoureau 

La secrétaire générale du SNES-FSU déplore cette précipitation. Elle considère que ce temps de deux semaines aurait pu etre consacré à la préparation de la rentrée dont les informations sur les conditions ne sont toujours pas parvenues : "on ne sait pas si on sera en présentiel ou en télétravail avec les élèves" explique Fabienne Langoureau. 

Combien d'élèves ? 

Le syndicat SNES-FSU ne table pas sur plus de 50% des élèves en classe lundi. Selon Fabienne Langoureau les parents ne remettront pas les enfants en classe pour deux semaines et face au risque sanitaire. 

Quel protocole ? 

A partir de lundi prochain, il n y aura plus de règles de distanciation en maternelle,  à l'école élémentaire la règle est toujours celle d'un mètre entre élèves dans la salle de classe mais c'est désormais une simple recommandation et on sent le ministre ouvert à beaucoup de souplesse et de tolérance. 

"On essayera de faire respecter le mètre de distance, mais parfois, on sera obligés d'avoir un peu moins d'un mètre" Jean-Michel Blanquer 

Enfin au collège, la règle est aussi d'un mètre entre élèves et quand ce n'est pas possible, port du masque obligatoire pour les collégiens.