Replay du mercredi 25 novembre 2020

Le nombre de plaintes pour violences conjugales a doublé en six ans dans les Alpes-Maritimes

- Mis à jour le

Le nombre de plaintes pour violences conjugales a presque doublé dans les Alpes-Maritimes en six ans.

Slogan de lutte contre les violences conjugales
Slogan de lutte contre les violences conjugales © Radio France - Philippe Thomain

Ces chiffres font toujours aussi froid dans le dos. L'an dernier en France, 146 femmes sont mortes sous les coups de leurs compagnons ou de leurs ex-conjoints dont 4 femmes dans les Alpes-Maritimes. Ce mercredi est la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes.  Natacha Himelfarb dévoile sur France Bleu Azur, que les plaintes ont fortement augmenté dans le département. 

"On avait 1.500 plaintes en 2014, plus de 2.200 en 2019, parce que la peur change de camp et que les femmes osent porter plainte" Natacha Himelfarb, déléguée départementale aux droits des femmes à la préfecture

Cette augmentation est principalement la conséquence, des campagnes de prévention, des dispositifs de formation aussi. D'ailleurs la déléguée départementale annonce que tous les gendarmes seront formés à partir du mois de janvier à l’accueil et au conseil des femmes battues dans les Alpes-Maritimes. Autre mesure les bracelets anti-rapprochement de conjoints violents. 

"Ils seront actifs dès janvier, on en aura une vingtaine dans les Alpes-Maritimes"

Et pour détruire "le mal à la racine" il faut des dessins-animés anti-stéréotypes diffusés dans les écoles affirme la déléguée qui rejoint ainsi les demandes des associations. 

Pour dénoncer ces violences,  un rassemblement est prévu ce mercredi soir à Nice place Garibaldi à 18H30.  Plus de 142.000 femmes l'an dernier en France ont été victimes de coups. Il faut immédiatement appeler le 17 dans ces situations de violence. Et le 3919 pour être conseillé. 

Mots clés: