Replay du vendredi 2 avril 2021

Arnaud Fernandez, pédopsychiatre à l'Hôpital Lenval à Nice

- Mis à jour le

Arnaud Fernandez, pédopsychiatre à l'Hôpital Lenval à Nice constate ces derniers mois une dégradation du moral de nos enfants et ados. Certains passent même par les urgences avec des idées suicidaires.

Les urgences de l'hôpital Lenval à Nice accueillent beaucoup d'ados en détresse ces derniers temps
Les urgences de l'hôpital Lenval à Nice accueillent beaucoup d'ados en détresse ces derniers temps - Fondation Lenval

La crise sanitaire et économique, est dure pour beaucoup de gens en ce moment, entre leur vie sociale réduite à néant et des éventuelles complications professionnelles entre autres. Elle l'est aussi pour nos enfants, qui souffrent de notre propre stress, des restrictions en tous genres, ou encore de l'impossibilité de fêter leur anniversaire pour les plus petits.

"Les idées suicidaires chez les adolescents sont extrêmement fréquentes" témoigne Arnaud Fernandez, pédopsychiatre à l'Hôpital Lenval à Nice. "L'âge de début de cet type de mal-être a tendance à reculer, on voit des adolescents pré pubères. Le niveau de détresse globale est assez important, on voit des enfants sans facteurs de risque particuliers qui probablement dans un autre contexte n'auraient pas consulté."